Présidentielle 2021: Ce que propose Talon-Talata dans les secteurs de l'art, la culture et le tourisme

Culture

« Le développement, ça y est ! », ainsi s’intitule le programme d’actions du candidat Patrice Talon et sa colistière Mariam Chabi Talata pour les cinq prochaines années. Un vibrant document de 52 pages qui loin d'être un nouveau projet de société se révèle comme un support des perspectives envisagées pour le renforcement des actions déjà engagées. Des multiples perspectives, un point d'honneur est mis sur celles du domaine de l'art, de la culture et du tourisme.

Le document s'accentue sur un travail de fond qui s'inscrit dans la continuité. L'intention est de faire du Bénin, une place de référence en matière d’art contemporain en Afrique.

Pour ce qui est du domaine de l'art,  les artistes plastiques sous toutes leurs formes doivent avoir leur talent célébré. Ceci s'explique par la création de l'agence nationale de Galerie. Ces deux secteurs : l'art et la culture sont les plus nourrit en matière de perspectives. Le nouveau quinquennat verra se concrétiser l'idée d'organisation d’une biennale à partir de 2023 et son positionnement en tant que principale manifestation d’art contemporain africain. Les infrastructures déjà en construction de construction concours à la réalisation d'un tel projet. Soucieux du détail et de la précision, on peut, au nombre de ces perspectives mentionnée : L’élaboration d’une base de données des artistes plasticiens comportant les artistes recensés sur tout le territoire national, la description de leur parcours et de leurs œuvres. L’allocation d’une enveloppe annuelle de 500 millions de FCFA pour l’acquisition d’œuvres d’art auprès des artistes pour constituer la réserve de la Galerie nationale d’une part, et pour animer le marché de l’art d’autre part la mise à disposition d’un espace dédié aux expositions. L’offre de service de coaching personnalisé pour soutenir et accompagner les artistes talentueux. Le développement de deux outils digitaux modernes. L’« e-Art Bénin » qui offrira aux artistes un espace de communication autour de leurs parcours et activités mais également un espace de vente de leurs œuvres. L’« i-Cap Bénin » qui servira à déterminer l’Indice de cotation sur le plan national des artistes plasticiens béninois sur la base de critères communément utilisés dans le monde de l’art.

Positionner le Bénin comme une destination touristique inouï

Au regard des projets dont les études ont déjà été finalisées, de nombreux chantiers physiques seront ouverts dès 2021 pour donner corps à l’éclosion du Bénin comme pôle d’attractions touristiques de référence. Le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié »  pour lequel les études sont finalisées et des maisons-pilotes ont été construites en attendant le déploiement du projet dans toute son envergure. La construction de réceptifs hôteliers de grande réputation en partenariat avec des opérateurs privés notamment Club Med, DHAWA/Banyan Tree, Sofitel et Hilton. Le Pôle muséal d’Abomey et celui de Porto-Novo avec le Musée du Vodun/Orisha. La Route des Couvents Vodun/Orisha, un circuit inédit de visites touristiques. La Route des Tatas à Boukoumbé. Le Palais royal et l'arène pour la célébration de la Gaani à Nikki.La Halte touristique à Allada avec la réhabilitation de la Maison coloniale et l’aménagement de la Place « Toussaint Louverture »  La poursuite de la restauration du patrimoine afro-brésilien à travers tout le pays. Les sept arènes culturelles dont les études sont déjà achevées. La valorisation et la réhabilitation de certains autres sites touristiques. La construction de centres de formation aux métiers du tourisme et de l’hôtellerie. Autant de réalisations qui augurent de perspectives heureuses pour le tourisme béninois et, partant, pour l’économie et la création d’emplois décents. D’ici 2026, le Bénin sera à l’affiche comme une destination touristique majeure du continent et du monde, présent dans les grands magazines, sur tous les écrans, et promu par les tours operator. Le tourisme intérieur sera également promu par une politique spéciale permettant aux béninois de découvrir les richesses de leur pays et de constituer une clientèle additionnelle.

Raoul Donvidé