Mali: Hommage au musicien de légende Ali Farka Touré, décédé il y a dix ans

Culture

« Génie », être « unique », talent « incroyable »: dix ans jour pour jour après son décès, le musicien malien de légende Ali Farka Touré a eu droit lundi à un concert d’éloges dans son pays, dont la capitale est désormais dotée d’une place et d’une rue portant son nom.

La place Ali Farka Touré, où s’élève une statue à l’effigie du musicien, a été inaugurée lundi après-midi dans le quartier de Lafiabougou (ouest de la capitale), où il a vécu, lors d’une cérémonie sobre, en présence de membres de sa famille, d’amis, d' »héritiers », de représentants du ministère de la Culture, d’un ancien Premier ministre.

Un journaliste de l’AFP y a vu un de ses fils, également musicien, Vieux Farka Touré, une de ses veuves, la Néerlandaise Henriëtte Kuypers-Touré, son ami et producteur Nick Gold, patron de la maison de disques britannique World Circuit, et Ali Guindo, coordinateur de sa fondation, cheville ouvrière de la commémoration.

Après l’inauguration de la place, tous ont assisté au lancement de la construction d’une rue pavée Ali Farka Touré, également à Lafiabougou.

Puis direction le Musée national du Mali, pour le vernissage d’une exposition où des photos donnent à voir une triple facette de lui: le musicien, le cultivateur et le maire de Niafunké, ville du nord du Mali où il avait une ferme et où il a été inhumé. Auparavant, un concert à sa mémoire avait été organisé samedi, et un tournoi de football dimanche.

Lire la suite sur http://afrique-tv.info/mali-hommage-musicien-de-legende-ali-farka-toure-decede-y-a-dix-ans/