Festival du nouvel an chinois au Bénin : Le Coq pour l’Aube et l’Eveil

Culture

La Chine amorce dès le 28 janvier prochain une nouvelle année. Et comme de tradition, les différentes institutions chinoises opérationnelles au Bénin à l’instar du Centre Culturel Chinois ont initié une série d’activités culturelles et festives entrant dans le cadre de la 8ème édition du Festival du nouvel an chinois.

Une nouvelle année chinoise sous le signe du Coq, symbole de l’aube, et l’éveil. Des qualités indéniables qui seront mises au service de la coopération diplomatique fructueuse entre le Bénin et la Chine, et singulièrement pour impacter le volet culture liant les deux peuples. Le discours du directeur du Centre Culturel Chinois, Wei Jun, président du comité d’organisation du Festival, était orienté dans ce sens à l’occasion de la conférence de presse qui renseignait les journalistes culturels sur la programmation des festivités. Selon lui, le festival de la fête du printemps, le happy Chinese new year, a un potentiel de développement plus grand en cela qu’il permettra au public béninois de découvrir les différentes facettes des merveilles de la culture de la Chine. Dans une approche de partage, a-t-il martelé, ce festival d’une part fait découvrir et comprendre la culture chinoise aux béninois, et d’autre part, facilite aux chinois vivant sur le territoire national de s’imbiber aussi bien de la culture traditionnelle que moderne du Bénin. Patrick Idohou, le directeur artistique du festival a insisté sur les différentes attractions retenues pour marquer cette 8ème édition du festival. Il a annoncé que dès la cérémonie d’ouverture officielle du HCNY, seraient suivie d’une exposition, puis une série activité parmi laquelle la quinzaine de la cinématographie chinoise sur la télévision nationale ainsi que le lancement du concours d’art du HCNY 2017. Soirée gastronomique, carnaval, soirée de délibération et de restitution, tout est prévu pour marquer la 8ème édition du HCNY 2017. Il a, pour finir, réaffirmé l’attachement du peuple béninois à la culture chinoise et mieux à la coopération sino-béninoise qui prend des dimensions impressionnantes au fil des jours, mois et années. A l’instar des années antérieures, l’édition 2017 permettra à la communauté chinoise au Bénin de mieux faire connaître sa culture. Cotonou, Porto novo et Pahou sont les localités retenues par le comité d’organisation pour accueillir les activités de la 8è édition du festival du nouvel an chinois

La période autour du nouvel an chinois est appelée « Fête du Printemps ». Le peuple chinois attache une importance toute particulière à cette fête qui n’est pas célébrée en un jour mais sur une période continue de 38 jours soit, du 8è jour du 12è mois du calendrier lunaire chinois au 15è jour du 1er mois de l’année lunaire suivante. La Fête du Printemps est l’occasion pour les Chinois de manifester leurs sentiments à l’égard de leurs proches. Depuis 2000 ans, présenter ses vœux de bonne année est l’une des traditions les plus importantes de la Fête du Printemps.

 

Hospice Yèvimi