Aube d'une ère nouvelle : Vers une valorisation de la croyance vodou !

Culture

Sa pureté Hountohindotéto Hounadadjo Houncassoudonon, roi de la ville de Bohicon  a procédé ce jeudi 17 décembre dans son palais au  lancement de  l'esquisse du livre saint de la croyance vodoun dénommé L'aube d'une ère nouvelle en présence des autorités communales et les ministres de la cour royale ainsi que des curieux.

L'aube d'une nouvelle ère est le fruit de 42 ans de recherches minutieuses et de travail acharné. Selon sa majesté Houncassoudonon, ce document qui vient assainir le hountomè (la croyance vodoun) donnera plus de poids à la lutte pour la valorisation de ce patrimoine. Ce chef-d'oeuvre permettra également de prouver au monde entier que les peuples noirs d'Afrique ont une histoire. Il est aussi un prétexte pour lui de replonger la génération montante dans nos valeurs endogènes. Des valeurs menacées de disparition. Des écrits croustillants qui rentrent dans les méandres du vodoun : valeur, héritage patrimonial du pays. Pour l'auteur dudit document, le vodoun est la source de tout bonheur. Mais malheureusement, il est disgracié et traité de tous les mauvais noms. Un fait qui recule considérablement le développement du peuple noir. Car «un peuple qui ignore son identité culturelle n'a pas d'avenir» a martelé sa majesté. C'est ce défi que le roi s'est donné de relever à travers le lancement de cette esquisse qui comporte les valeurs et pensées de l'Afrique noire. Cet ouvrage va permettre aux peuples noirs d'Afrique de redevenir un peuple exemplaire. Pour le représentant du maire de Bohicon, Paul Adanou, c'est un effort hors norme qui mérite d'être salué. Il a également profité de l'occasion pour encourager le roi de continuer inlassablement ses recherches dans le domaine de la culture et a promis le soutien de la mairie pour l'accompagner à valoriser la culture de l'Afrique noire.

Raoul Donvidé