34ème Session ordinaire de l'Union Africaine : Le Bénin inspire l'organisation faîtière

Culture

Le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération Aurelien Agbenonci a représenté le Bénin à la 34 ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA) qui s'est tenue  du 06 au 07 février 2021. Une participation qui s’est révélée positive pour le Bénin.

« Arts, Culture et Patrimoine : Des leviers pour construire l’Afrique que nous voulons » est le thème retenu par l’Union africaine (UA) pour l'année 2021 est libellé.  Present  à cette 34è session ordinaire de l’Union, le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurelien Agbénonci s’est réjoui particulièrement du choix de ce thème du fait que le Bénin a choisi les arts, la culture et le patrimoine, le tourisme comme facteurs de croissance de son économie. « Nous pouvons faire un parallélisme entre le choix de ce thème et la stratégie de développement du Bénin. Il est heureux que l’Union Africaine s’inspire de ce que les Etats font de bien. Que l’Union Africaine choisisse ce thème, cela veut dire que le Bénin, dans ce domaine précis, est sur la bonne voie », a fait remarquer le patron de la diplomatie béninoise. A l'en croire, le choix d'un tel thème vient prouver que  les différentes stratégies engagées par le gouvernement de la rupture pour le développement du Bénin sont des références même au plan continental. En effet, le régime de la rupture dans son programme de développement a misé gros sur les secteurs de l'art, de la culture et du patrimoine sans occulter le tourisme. L'organisation faîtière a compris et met la priorité sur ces secteurs pour le développement du continent noir.

Outre le lancement  du thème de l’année, la conférence s'est également penchée sur d’autres questions majeures. Il s’agit entre autre de l’évolution de la réforme des instances de l’Institution continentale. Sur ce point, le Ministre Aurelien Agbénonci a rassuré  qu’il veille personnellement sur le cas de la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) qui a habilement modifié son règlement intérieur le 1er septembre 2020 sans en faire mention dans son rapport d’activités.

Quant à la crise sanitaire liée à la Covid-19, elle est une préoccupation majeure de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine. La mutualisation des forces, des moyens ainsi que du savoir-faire reste aujourd’hui une nécessité pour l’Union afin de combattre efficacement cette pandémie. A cet effet, le Ministre Aurelien Agbénonci a souligné que l’approche adoptée par le Bénin dans la gestion de cette pandémie est reconnue par l’OMS comme l’une des meilleures sur le continent. Par ailleurs, le lancement de la Zone de Libre-échange Continentale Africaine (Zlecaf), est l’un des enjeux majeurs.

Raoul Donvidé