Prix de la critique d’art cinématographie Critique d’art: Cherqui Ameur lauréat

Culture

Le Marocain Cherqui Ameur a été élu meilleur critique du cinéma en Afrique pour l’année 2020, à l’issue du concours organisé par l'Agence panafricaine de l'ingénierie culturelle, en partenariat avec la Fédération africaine de la Critique Cinématographique (FACC) et la Société Sudu Connexion.

Cherqui Ameur a remporté le 1er prix de la critique  cinématographie de l'année 2020 avec sa critique “Un air de Kora, la force des frontières fragiles”. Critique de cinéma, réalisateur de documentaires, Cherqui AMEUR est formateur au Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation d’Errachidia et chercheur à la faculté des lettres de Beni Mella. La distinction lui a été  décernée lors de la semaine panafricaine de critique d'art une cérémonie officielle qui sera organisée le 18 mars 2021 à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Initié par l’Agence Panafricaine d’Ingénierie Culturelle (APIC) en partenariat avec la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FAAC) et la société Sudu Connexion, le concours vise à valoriser le métier de critique d’art en Afrique. Cette première édition consacrée au cinéma a connu la participation de 12 critiques de 9 pays africains. Ils ont proposé une critique du court métrage « Un ai de kora » d’Angèle Diabang (Fiction, 24′, 2019, Sénégal) soumis anonymement à l’appréciation du jury composé de Fatou Kine Sene (Sénégal, Journaliste, critique de cinéma, présidente de la Fédération Africaine de Critique Cinématographique), Claire Diao (Burkina Faso/France, Journaliste, critique de cinéma, gérante de la société Sudu Connexion) et Ahmed Boughaba (Maroc, Journaliste et critique de cinéma).

Le lauréat Ameur Cherqui est professeur diplômé du Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation de la région de Drâa-Tafilalet, et membre du Laboratoire d’études et de recherches sur la littérature, la langue, les arts et les représentations culturelles de l’Université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal. Il est également réalisateur, scénariste, critique de cinéma, fondateur et ancien directeur du Festival du film universitaire de Rachidia. Il a  également remporté plusieurs distinctions, dont le Grand Prix Issni N'ourgh pour son film « les murmures des cimes », le Prix du Scénario et celui de la critique pour son film « Issemkhan » au Festival International du film documentaire de Zagora.

Raoul Donvidé