Télécommunication : La portabilité, une réalité au Bénin

Economie

La ministre de l’économie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou a procédé au lancement officiel du projet de Portabilité des numéros mobiles. C’était en présence des responsables de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep-Bénin) et des associations de consommateurs.

« Le projet de portabilité des numéros des numéros mobiles (PNM) qui va durer douze (12) mois, vise la stimulation de l’innovation, la réduction des prix des services, l’accroissement de la demande des services, l’amélioration de la qualité des réseaux et des services offerts et la facilitation de l’entrée de nouveaux acteurs sur le marché » a déclaré Coovi Hervé Guédégbé, secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation des communications électronique et de la poste (Arcep-Bénin) à l’ouverture du cérémonie de lancement.

Le président de l’Autorité de régulation, l’Arcep-Bénin, Flavien Bachabi, a fait savoir à l’assistance que l’organe de gestion du processus de la mise en œuvre de la portabilité des numéros mobiles en République du Bénin est composé, d’une vingtaine de membres des opérateurs de téléphonie mobile, des associations de consommateurs et de l’organe de régulation. « L’organe de gestion est divisé en trois groupes à savoir : le groupe de pilotage de la portabilité des numéros mobiles (GPP), le groupe de travail réglementation (GTR) et le groupe de travail processus et technologie (GTPT) » a-t-il ajouté. Pour finir, le président de l’Arcep-Bénin a rappelé que l’Autorité de régulation a plusieurs missions pour conduire à bon terme le projet de portabilité des numéros des numéros mobiles (PNM). Il a également notifié que l’Arcep-Bénin a pour objectif fondamentale, de permettre l’accès du public aux services de communication électronique et de la poste de qualité sur toute l’étendue du territoire national à des prix abordables.

 Le projet de Portabilité des numéros mobiles (PNM) est officiellement lancé par la ministre de l’économie numérique et de la communication après les différentes allocutions. A cet effet, Rafiatou Monrou a invité l’organe de gestion du processus de mise en œuvre du projet à prendre en compte les initiatives et de propositions de toutes les parties prenantes du projet PNM pour sa réussite totale afin d’inscrire le Bénin parmi les nations de modernité sur le plan des services innovants des technologies de l’information et de la communication aux populations.

Serge V. LANTEFO