FNDA : Les SFD en formation pour le marché financier

Economie

Le Fonds National de Développement Agricole (FNDA) outille les acteurs des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) à travers un atelier de formation lancé ce lundi 22 mars 2021 au siège du consortium Alafia à Cotonou. Ce qui s’inscrit dans le cadre de la subvention du Programme d'Appui au Développement Durable du Secteur Agricole (PADDSA) octroyée à l'APSFD.

Le Guichet 3 du FNDA vers sa phase opérationnelle. Une session de formation a été organisée au profit des Systèmes Financiers Décentralisés afin de s’approprier les outils nécessaires pour aborder l’analyse des marchés de financement agricole. C’est à juste titre que le thème choisi porte sur les opportunités des marchés dans les Pôles de Développement Agricole (PDA) au Bénin et la conception des produits de financement agricole. Avec la participation d'une quinzaine de structures de micro finance, l’atelier de formation permettra à l’assistance de mieux comprendre les contours du secteur de financement agricole pour savoir quelle stratégie adoptée.

Au nom de ses pairs, Clément Yadonta, Président de l'Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés, a remercié le FNDA pour toutes les actions menées et qui visent une meilleure exploitation du potentiel agricole national. Au terme de la formation il est attendu des participants une capacité à décrire les tendances actuelles des marchés agricoles et de la finance agricole, notamment pour les filières prioritaires dans les pôles de développement agricole. « Evaluer les marchés de financement agricoles, identifié puis hiérarchiser les créneaux de clients en expansion dans le secteur agricole, surtout dans les zones d’intervention des SFD », a ajouté Mapolon Houessou, régisseur du PADDSA.

Pour l’accompagnement des partenaires techniques et financiers du secteur agricole notamment l'Union Européenne, le Directeur Général du FNDA, Valère Houssou leur a adressé ses mots de remerciement et s’est davantage engagé pour la concrétisation effective de la vision et des réformes du gouvernement dans le secteur agricole afin d’en faire un levier incontestable de développement.

Bertin DOKO