Café Environnement : Dix jeunes engagés distingués

Environnement

"Égalité aujourd'hui pour un avenir durable". C’est le thème de la 3ème session de Café Environnement qui a lieu ce jeudi 30 mars 2022 sur le campus d’Abomey-Calavi. Une initiative qui vise à lutter pour la préservation de l’environnement.

Ils sont au total dix jeunes ambassadeurs du Café Environnement ayant reçu des distinctions pour leur effort et surtout pour avoir impacté  beaucoup de personnes sur le terrain en ce qui concerne la sensibilisation à la protection  de l’environnement.

Pour Inès Kuassi, journaliste, environnementaliste et directrice de Terre à terre Bénin, une start-up, spécialisée dans la communication environnementale, il s’agit d’accompagner les jeunes ambassadeurs engagés à la protection de l’environnement afin de leur donner les clés de la communication environnementale et de les aider à passer à l’action. Selon ses explications, chaque participant au Café environnement signe une lettre d’engagement et reçoit un  coaching individuel en communication environnementale avant d’aller à la rencontre des différentes cibles sur le terrain. C’est ce qui fait de chacun un ambassadeur du café environnement, a-t-elle ajouté. Le café environnement est une action d'éducation environnementale du grand public afin d’amener beaucoup de personnes à comprendre les urgences d’aujourd’hui a expliqué Inès Kuassi. La particularité du café environnement est l’appel à l'action, a-t-elle dit.

Les participants ont également bénéficié de deux  communications au début de la séance. La première animée par Crepin  Agossou porte sur le changement de mentalité. L’expert a enseigné  aux participants les comportements  à avoir pour une mentalité saine. Le thème de la seconde communication intitulé "femme et cuissons propre : réponse propre aux changements climatiques pour un environnement durable au Bénin" est présenté par Angèle Alapini,directrice départementale de l’énergie Atlantique/Littorale. La communicatrice après avoir fait un  bref  aperçu sur les changements climatiques est revenue sur  quelques modes de cuisson et leurs impacts sur l’environnement.

Cette 3ème  session du Café Environnement a aussi accueilli quatre panélistes dont Angèle Alapini, Annick Kemonon Davo, chargée de la composante énergie solaire à EnDev et le groupe musical Teriba. Elles ont en général échangé sur les questions liées à  l’environnement. Interrogée à la fin de la séance, Annick Kemonon Davo, pense que, Café Environnement est un creuset de changement de mentalité qu’il faut accompagner.

Yves Gbenafa Lokossou (Coll.)