Diplomatie : Des fonctionnaires affectés en poste en immersion

Politique

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, a procédé ce lundi 14 août 2017 à l’ouverture de l’atelier d’immersion organisé à l’intention des fonctionnaires récemment affectés dans les ambassades, consulats généraux et missions commerciales du Bénin. Cet atelier est le quatrième du genre qui se déroule au ministère des affaires étrangères.

« La vision du Chef de l’Etat, le Président Patrice Talon, est de faire de la diplomatie un véritable instrument de rayonnement  capable de mobiliser des ressources au service du développement ». Ce sont les propos liminaires du ministre Aurélien Agbénonci, ministre des affaires étrangères et de la coopération à la cérémonie d’ouverture de l’atelier d’immersion avec les nouveaux ambassadeurs accrédités.

Cet atelier d’immersion est initié dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement à travers le ‘’Bénin Révélé’’ et qui travaille au renforcement des synergies en vue de garantir l’unicité et la cohésion de l’action diplomatique. « Les ateliers d’immersion ont été instaurés afin de clarifier les objectifs, préciser les missions et les résultats attendus des représentants de l’Etat à l’étranger, qu’ils servent au sein d’une Ambassade ou d’un Consulat général ». Une quarantaine de cadres aussi bien de l’administration publique que d’autres secteurs, déployés en Afrique, en Amérique, en Asie, en Europe étaient concernés par le présent atelier et ils se voient investis d’une mission républicaine.

«  La fonction du diplomate est articulée autour d’un trilogie : Informer, représenter et négocier. Pour bien s’acquitter de cette mission, le diplomate à l’étranger est tenu d’agir et de s’exprimer avec professionnalisme, d’avoir un comportement digne, de faire preuve d’ouverture et d’esprit d’initiative. En tant que représentant du Bénin à l’étranger », a rappelé Aurelien Agbénonci. Il a par ailleurs souligné qu’il attend d’eux, d’agir avec loyauté et abnégation, sous l’autorité des chefs de missions diplomatiques et consulaires, pour la réalisation des objectifs assignés aux ambassadeurs et qui découlent de la mise en œuvre du Pag.

Les travaux de cet atelier durent trois jours et permettront aux récipiendaires de se familiariser avec le contenu du Pag et les exigences liées à leur nouvelle qualité de représentant du Bénin.

 

Serge V. LANTEFO