Présidentielle au Bénin : La Cedeao en appelle au dialogue et annonce un déploiement de ses observateurs

Politique

Du 11 au 12 février 2021 s’est tenue au Bénin, une mission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Objectif, s’enquérir des préparatifs pour l’élection présidentielle du 11 avril. L’institution sous régionale se félicite du processus et invite les acteurs sociopolitiques à la tempérance.

Paix, stabilité et consolidation démocratique, sont les valeurs que promeut  l’institution sous-régionale. C’est dans cette même dynamique que s’est tenue la mission pré-électorale de l’institution au Bénin conformément à son protocole additionnel de 2001 sur la démocratie et la bonne gouvernance et les dispositions relatives à la prévention des conflits. Une visite de courtoisie a permis au président  Patrice Talon de rassurer la délégation de « l’engagement du gouvernement à continuer à œuvrer avec les parties prenantes pour la tenue effective d’une élection participative, crédible, transparente et apaisée ». La mission de la Cedeao a pris note des réformes politiques engagées par le gouvernement pour faciliter le processus électoral notamment la publication du calendrier électoral, l’enregistrement des candidatures, la transmission du fichier à la Cena par le Cos-Lépi et la publication prochaine de la liste provisoire des candidats pour le 11 avril. La délégation a entrepris plusieurs autres rencontres avec les partis politiques et les institutions en charge du processus électoral. Elle a été également informée de l’agression du candidat Ganiou Soglo et a encouragé les autorités à poursuivre les enquêtes pour établir les faits afin de sanctionner éventuellement les auteurs de la fusillade. En espérant envoyer ses observateurs, la Cedeao invite toutes les parties prenantes à militer pour la paix et la convivialité pour une élection inclusive.

Quelques heures avant la mission de la Cedeao, les Etats-Unis d’Amérique avait rappelé sa considération pour le  Bénin en tant qu’exemple et laboratoire de la démocratie en Afrique. Le pays de l’Oncle Sam a aussi appelé au renforcement des acquis démocratiques et à la tolérance pour une élection apaisée.

A toutes fins utiles, la délégation de la Cedeao est conduite par Shirley Ayorkor Botchaway, président du conseil des ministres de la Cedeao et ministre des affaires étrangères et de l’intégration de la République du Ghana. Jean-Claude Kassi Brou, président de la commission de la Cedeao fait également partie des membres de la délégation au Bénin.

Bertin DOKO