Politique : Un nouveau venu dans l’arène

Politique

La Nouvelle Force Nationale (NFN), fait désormais partie des partis politiques existant au Bénin. Son récépissé officiel a été donné ce vendredi 26 février 2021 par le ministère de l’intérieur et de la Sécurité publique (MISP). Apollinaire Wilfrid Avognon en est le président.

Dès ce 26 février 2021, ils sont au total 14 partis qui ont à charge l’animation de la vie politique au Bénin. Au nombre de 13 tout récemment, le parti Nouvelle Force Nationale (NFN), vient s’ajouter. Ce dernier se réclame être la 3ème voix dans l’arène politique. A travers le  concept « étchiko », la NFN a pour vision la promotion de l’égalité des chances, la solidarité, la sensibilité genre, la protection et la sauvegarde de l’environnement. Le parti est dirigé par Apollinaire Wilfried Avognon, un jeune fonctionnaire d’Etat. « Motiver la jeunesse à une politique d’indépendance et l’engager à prendre ses responsabilités idoines », avait déclaré le jeune à un média en ligne lors d’une interview. Selon lui, « la jeunesse africaine en général et celle du Bénin plus particulièrement doit cesser de jouer les rôles subalternes, les seconds rôles dans les différentes sphères politiques du Bénin. Mieux, si la couche juvénile, toute tendance confondue, rêve de prendre part active à la politique de développement de la nation béninoise, elle doit pouvoir s’organiser, dire non à la servitude, vaincre le complexe d’infériorité, récuser la manipulation et aller à la conquête du pouvoir », peut-on lire sur le site « Lettre ouverte ».

Cette reconnaissance du parti NFN intervient à un mois du 1er tour de la présidentielle prévu pour le 11 avril et dont les candidats n’attendent que l’ouverture de la campagne par la Cena pour aller à la conquête de l’électorat.

Bertin DOKO