Investiture du duo Présidentiel Kohoué-Agossa : Pour une réconciliation Talon-Yayi-Soglo

Politique

Dans la course à l’élection présidentielle du 11 avril prochain, les militantes et militants de « Restaurer La Confiance (RLC) », venus de tous les départements du Bénin, ont officiellement investi leurs leaders ce samedi 20 mars 2021 au stade d’Allada. Corentin Kohoué et Iréné Agossa étalent leurs projets de société et comptent réconcilier Talon, Yayi et Soglo.

Remise de drapeau du Bénin et de celui de la dynamique Restaurer La Confiance. C’est par ce geste fort simple que Corentin Kohoué et Iréné Agossa ont officiellement accepté être candidats respectivement au poste de président et de vice-président dans le cadre de la joute électorale du 11 avril prochain. C’était ce samedi 20 mars avec une effervescence des militants et des coordonnateurs départementaux de Restaurer La Confiance qui ont inondé le stade d’Allada. Le premier défi que  s’est assigné le duo Kohoué-Agossa, est la restauration de la confiance entre les filles et les fils du Bénin notamment la réconciliation entre les anciens présidents Nicéphore Dieudonné Soglo, Yayi Boni et l’actuel président Patrice Talon. « Notre héritage politique, c’est le respect des anciens présidents de la République. Nous allons réconcilier le président Yayi Boni et le président Patrice Talon ; le président Talon et le président Soglo », a annoncé le candidat au poste de vice-président Iréné Agossa. Il a par ailleurs insisté sur le courage, l’engagement et la foi avec lesquels les membres du RLC  ont décidé de prendre leur destin en main et de mener le combat politique en participant à cette compétition électorale malgré les querelles qui ont entraîné leur expulsion du parti Les Démocrates.

Dans son projet de société, le duo compte mieux profiter des atouts du grand voisin Nigéria afin de bâtir une politique et une économie à visage humain. L’adéquation formation-emploi, la promotion de la professionnalisation des jeunes dans leur employabilité, l’autonomisation des femmes et la facilité du climat des affaires au Bénin, sont également d’autres actions fortes à mener dès la prise de pouvoir du duo RLC.

Avec assurance Corentin Kohoué et Iréné Agossa comptent détrôner le président Patrice Talon par la voix des urnes de la « majorité silencieuse ». Occasion pour eux de lancer un appel à la classe politique de l’opposition pour une union des forces et de doper le moral des militants pour la conquête de l’électorat.

Le duo Kohoué-Agossa fait partie des trois candidatures retenues pour la présidentielle dont les deux autres sont le duo Talon-Talata et Djimba-Hounkpè. Selon le calendrier électoral, la campagne démarre le 25 mars et le premier tour du scrutin présidentiel est prévu pour le dimanche 11 avril.

Bertin DOKO