Fake news : Dr Wenceslas Mahoussi en mission de déconstruction des infox

Société

Du 1er au 21 mars 2021, le Directeur général Adjoint de l’Ecole Nationale des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ENSTIC), a entrepris une tournée citoyenne dans plusieurs villes du Bénin. Objectif, renforcer les capacités des jeunes sur la déconstruction des fausses informations. L’expert en pratique info-numérique et médiatique, Wenceslas Mahoussi, annonce une deuxième phase en grande pompe.

« Les gens ont besoin d’être éduqués aux médias et à l’information ». C’est l’une des raisons qui justifie cette tournée citoyenne sur la déconstruction  des infox. Avec sept séminaires animés et plus de 700 km parcourus, la première phase du projet a pris en compte sept  localités du Bénin à savoir : Ouéga, Hêvié, Drabo, Akassato, Avrankou, Takon et Dassa-zoumé respectivement dans les départements de l’Atlantique, Ouémé, Plateau et Collines. 300 jeunes leaders ont été directement impactés et 7000 personnes touchées sur les réseaux sociaux via les capsules et publications. Selon Wenceslas Mahoussi, l’idée est partie d’une simple conférence animée au profit des jeunes leaders de Ouéga dans l’arrondissement de Togba, commune d’Abomey-Calavi. « C’est à la sortie de ce séminaire sur la déconstruction des infox que ces jeunes m’ont engagé à aller dire ce que je viens de leur dire à tous les jeunes leaders du Bénin. C’est ainsi que nous avons entrepris la première phase du projet », a témoigné l’expert en pratique info-numérique et médiatique au site d’information www.filinfos.info.

L’autre vision que poursuit Dr Wenceslas Mahoussi est de permettre aux jeunes d’accéder  à une autre façon de voir les choses. « En partant de la déconstruction des infox qui est une diplomatie majeure au troisième millénaire et en contexte électorale, on peut rechercher la paix », a-t-il affirmé. La tournée a consisté à faire acquérir aux jeunes, des compétences numériques et informationnelles. Des groupes ont été mis en place dans les localités parcourues. Au nombre de 7, ces groupes de jeunes ont pour mission, la vérification d’un certain nombre d’informations en vue de démarquer la vérité du mensonge pour mieux éclairer leurs communautés immédiates.

La phase 2 de la tournée citoyenne  sur la  déconstruction  des infox, est annoncée pour la période poste électorale avec la participation de nombreux partenaires et médias.

Bertin DOKO