1ère édition de la Semaine communale de l’emploi : Bonou accueille l’événement

Société

Une politique communale d’Emploi des jeunes a été enclenchée depuis ce jeudi 25 février 2021 dans la commune de Bonou. Cette initiative de la mairie est soutenue par l’Agence nationale pour l’Emploi (Anpe). La cérémonie de lancement qui s’est déroulée à la maison des jeunes de la commune, a connu la participation des autorités et des jeunes sortis massivement pour la cause.

L’objectif de  cette Semaine communale de l’emploi est de faire connaître à la jeunesse de la ville, les différents dispositifs de promotion de l’emploi susceptibles de les accompagner vers l’emploi salarié ou l’auto-emploi. « Emploi des jeunes dans la commune de Bonou : Approches locales de l’orientation professionnelle ? », tel est thème de cette première édition. « L’initiative de la Semaine Communale de  l’Emploi est la réponse du conseil communal de Bonou à la question de l’emploi des jeunes de la commune qui tout comme d’autres éprouvent d’énormes difficultés dans la recherche de l’emploi » a déclaré le maire de Bonou, Thierry Tolebe. Pour lui, le chômage et le sous-emploi des jeunes sont des questions qui préoccupent le conseil communal.  C’est à juste titre qu’il s’engage à offrir à la jeunesse, des conditions durables de son épanouissement au vue des potentialités que dispose la  commune de Bonou située dans le département de l’Ouémé. Pour le directeur général de l’Anpe, Urbain Amègbédji représenté à l’occasion, toutes les potentialités économiques des communes ne sont pas exploitées pendant que les jeunes désertent leurs milieux pour les grandes villes à la recherche d’un hypothétique emploi. C’est pourquoi, il a salué cette initiative du conseil communal de Bonou en faveur de sa jeunesse. « La Semaine Communale de l’Emploi est une occasion où, il s’agit pour tous les acteurs de marquer une pause et de réfléchir sur la problématique de l’emploi dans la commune de Bonou en vue de prendre des décisions idoines pour la jeunesse », a ajouté le représentant du Directeur Général.

Sur trois jours, les participants auront droit à des échanges sur les potentialités économiques  de  la commune de Bonou ; sur les nouvelles mesures du Gouvernement sur l’emploi, les offres de services de l’ANPE ; les opportunités d’emplois dans le secteur Agricole et des témoignages de réussite de jeunes de la localité aussi bien par l’emploi salarié que par l’emploi indépendant.

Bertin DOKO