7ème Edition du tournoi de l’Uemoa : Les Ecureuils du Bénin en embuscade

Sport

Du 26 novembre au 03 décembre 2016  la capitale togolaise abritera La 7è édition  du tournoi de football de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain.  Ce tournoi prend en compte  les huit pays de la zone UEMOA le Bénin y compris.

Logés dans le groupe B en compagnie du Sénégal ; du Burkina Faso et de la Guinée Bissau, les "Écureuils" du Bénin ont une mission : faire mieux que la 6è édition où ils ont été finalistes malheureux. Sans championnat, l’encadrement technique composé de Mathias DEGUENON et Bruno Goudjo  ADOULA essaient tant bien que mal depuis trois semaines de réveiller  chez  nos ambassadeurs les automatismes afin de disposer d’un effectif capable de créer  la surprise et faire rêver le public sportif béninois. Toujours  en préparation ; les Écureuils locaux ont déjà livrés neuf  matchs amicaux face à des équipes sensées évoluer en première et deuxième division avec comme bilan à l’arrivée 4 victoires ; 3 nuls et 2 défaites. Un bilan positif qui est loin de convaincre les férus du football quand on sait que les clubs béninois  ne sont pas à la hauteur de ces équipes nationales qui composent le groupe B. Le Burkina Faso et le Sénégal dont les championnats sont plus relevés  que le nôtre en agonie, viendront avec des joueurs plus en jambe. Si dans l’histoire de cette compétition toutes les équipes ayant la Guinée Bissau dans leur groupe pouvait se rassurer de revenir au bercail avec au moins 3 points tel ne sera pas le cas. La Guinée Bissau qui a validé pour la première fois de son histoire son ticket pour la Coupe d’Afrique des Nations ne viendra plus en victime expiatoire ; elle aura   la faveur des pronostics dans ce groupe où à part le Bénin ; toutes les autres nations sont qualifiées pour la CAN Gabon 2017. Le football n’étant pas mathématique on peut compter sur un sursaut d’orgueil des poulains de Mathias Déguénon. 20 joueurs  sont retenus pour cette expédition togolaise. Les Écureuils qui évoluent dans les championnats des pays membres de l'Uémoa sont attendus. Il s’agit entre autre  du gardien de but Christophe Aïyemefi de l’AS Tanda et Arsène Loko d’Africa Sport en Côte d’ivoire, de Paterne Kounou de l’AS Douane du Niger, pour ne citer que ceux-là.

Rappelons qu’au tournoi de l'Uémoa, le Bénin a été par le passé deux fois finaliste ; une fois sans championnat et la seconde en plein championnat

                                    

Mazirath Idrissou