Fête de la musique : Entre afféterie et frénésie, Gyovanni réédite l'exploit

Culture

Après ses prouesses indiscutables à The Voice Afrique Francophone, Gyovanni vient partager avec ses compatriotes un moment de pur plaisir pour ses mélomanes du Bénin dans le cadre de la Fête de la musique. C'était ce vendredi 25 juin 2021 au Novotel Orisha de Cotonou devant un parterre de personnalités de divers horizons.

L'ambiance était déjà festive avant le spectacle. Un décor noir pour signifier l'africanité avec des lumières qui jaillissent de partout. Le public bien endimanché, savait déjà à quoi s'attendre puisse que l'homme du jour n'est pas né des dernières pluies. « Je suis surexcitée. J'attends avec impatience ce spectacle » nous a confié Cecilia, la quarantaine. Le concert devait débuter à 20 heures. Il est 20h et 30 minutes se sont écoulées déjà. Pas de Gyovanni sur scène. Ni d'orchestre… Petit à petit, les minutes s'égrainent. La nuit avance. Et la scène reste désespérément vide. Dans le rang du public, l'adrénaline monte, les visages se resserrent et dénotent l'impatience et nervosité. Les organisateurs rassurent. Les minutes qui passaient pesaient déjà sur les cœurs. Si les uns se réconfortent en visitant les lieux, les autres s'accrochent à leur téléphone. Encore un quart d'heure d'attente. L'atmosphère est lourde au bord de l'explosion puis, dans une brillante synergie, la batterie, la guitare, la trompette et les autres instruments de musique de la circonstance survoltent pour annoncer l'arrivée de celui qui se fait désirer durant cette attente presque interminable….Gyovanni est sur scène. Le moment tant attendu.  « Ce type est un génie » proclame Cécilia l'aire angélique. Une entrée sur scène avec fougue et faste  dorlotent. Une voix électrique sous la furie de la guitare s'évapore. Un rythme quasi hypnotique qui prend doucement possession du public. Oubliant les minutes  d'attentes, le public balance au rythme de la musique, exulte... La musique adoucit les mœurs. Surtout celle de Gyovanni. Un ensemble de morceaux d'une suite cohérente concocté pour faire passer des messages d'amour, de résilience de savoir-vivre etc.  

Gyovanni, une voix qui fait tout

Il est sans nul doute que l'une des armes de cet homme est la voix. Une voix qui fait tout dans un même morceau. Ses cordes vocales juxtaposées aux cordes de la guitare donnent  naissance à un délice hors pair qui ne peut laisser personne indifférent.  Grand adepte de la sensibilité des notes musicales et de l’émotion qu’elles peuvent provoquer chez l’auditeur, il s’approprie avec génie toutes les chansons qu’il chante. C’est sans nul doute ce qui lui a voulu son admission au Berklee College of Music, numéro 2 mondial, faisant de notre superstar le troisième béninois à s’y être inscrit après Oscar Kidjo et Lionel Louèkè. Aussi bien à l’aise dans les graves comme dans les aigües, Gyovanni impressionne par son timbre vocal unique et style musical, pont entre la soul et les genres musicaux populaires africains. Des vibes qui tordent les nerfs et répandent avec excellence les émotions.

Raoul DONVIDE