Fespaco 2021: Le 7ème art africain en mode résilience

Culture

Initialement prévu en février 2021, le clap de lancement du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a été donné ce mercredi 16 octobre au pays des hommes intègres. Et à l'occasion, les discours flanquent à cette édition une horde de nouveautés.  

D’abord annulée, ensuite repoussée, elle devient enfin réalité. Le flambeau de la 27ème édition du  Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, Fespaco a été finalement allumé. Bravant ainsi, les tempêtes de la pandémie et du terrorisme. Plus grand festival du cinéma africain, cette édition est marquée par la sélection  de 239 films en provenance de 50 pays symbole d’un renouveau.  Le Sénégal, est le pays invité d’honneur de cette biennale, au nom de la coopération culturelle entre les deux pays, selon le porte-parole du gouvernement. Tel un signe annonciateur, le thème de cette édition: « Cinéma d’Afrique et de la diaspora, nouveaux talents, nouveaux défis » montre combien la présente édition du Fespaco tient la corde de la résilience. 

Une programmation ambitieuse 

Sous la direction artistique d'un nouveau Délégué Général, Alex Moussa Sawadogo, et d'un prestigieux Président du jury, le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako, lauréat du César du meilleur film pour Timbuktu en 2015, l’édition 2021 offre un éventail très éclectique qui "célèbre la diversité et la productivité du continent". La sélection officielle a sept jurys officiels dont deux femmes Jihan El-Thari (Egypte) et Angèle Diabang (Sénégal). Parmi les 1 132 inscriptions, 239 films issus de 50 pays ont été choisis par un comité de sélection tout aussi diversifié composé de huit professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, dont trois femmes. L’équipe comprend des personnalités issues de sept pays africains : Pedro Pimenta (Mozambique), Mme Djia Mambu Nlundu (RDC), Boubacar Sangaré (Burkina Faso), Mme Lina Djamila Menzli (Tunisie), Guy Désiré Yaméogo (Burkina Faso), Mme Khatarina Hedrén Omotoso (Ethiopie), Laza Razajanatovo (Madagascar), Thierno Ibrahima Dia (Sénégal). La sélection officielle comprend 70 films répartis en six catégories dont la fiction, le documentaire, l'animation, les courts métrages, les films d'école, et les séries.

Le Fespaco "demeure le seul festival de cette envergure sur le continent à donner une telle place à la série", précisent les organisateurs. Pour cette 27ème édition, de nouvelles catégories ont été créées afin de donner une meilleure visibilité des films.

 

Raoul DONVIDE