Présidentielle 2021 : Le duo Talon - Talata élu avec 86% des voix

Politique

Les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 11 avril 2021 sont connus. Avec un taux de participation de 50, 17%, le Président sortant Patrice Talon est reconduit pour un nouveau mandat de cinq ans. Selon les données de la Commission électorale nationale autonome, le duo Talon-Talata vient en tête avec 86,37 %.

Plus de quatre millions de béninois étaient appelés au vote du dimanche 11 avril 2021. Après dépouillement et compilation, la Commission électorale nationale autonome (CENA) a rendu publique, dans la soirée du mardi 13 avril,  les grandes tendances relatives aux suffrages exprimés en faveur des trois duos en lice. Avec 1 984 832 de voix soit 86,37%, le duo Talon-Talata remporte l’élection devant Djimba-Hounkpè 11,29% et Kohoué-Agossa, 2,35%. Patrice Talon continue ainsi sa gouvernance avec cette fois-ci la vice-présidente Mariam Chabi Talata, désormais ex première vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Malgré les intimidations et des appels à manifestations, le taux de participation a surpris plus d’un. A 50,17%, le peuple béninois a largement renouvelé sa confiance au chantre de la rupture et du nouveau départ pour un dernier quinquennat. Ce taux de participation est contraire à celui annoncé par la plateforme électorale des organisations de la société civile qui faisait état de 26,47%.

A peine annoncé,  la liesse populaire a embrasé les militants et sympathisants du duo Talon-Talata. Les grandes villes à l’image de Cotonou étaient en effervescence après les résultats de la Cena à la télévision nationale. Un résultat satisfaisant pour les partis proches du pouvoir dont l’Union Progressiste, le Bloc Républicain, l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau, Moel-Bénin, le Parti du Renouveau Démocratique, etc.

Dans la journée du mardi 13 avril avant les résultats de la Cena, la CEDEAO et certaines institutions internationales dont l’OIF, l’Union Africaine et le Conseil de l’entente, ont tenu une déclaration préliminaire conjointe à Cotonou. Au vu des rapports de leurs observateurs déployés sur le terrain, ces institutions se sont réjouies de la maturité de l’organisation du scrutin et ont félicité le peuple béninois pour le climat apaisé dans lequel s’est déroulée l’élection même s’il y a quelques incidents.

En attendant d’éventuels recours, les regards sont tournés vers la Cour Constitutionnelle pour la proclamation officielle des résultats.

Bertin DOKO