Présidentielle 2021 : La Cour confirme l’élection du Talon-Talata

Politique

A la sortie du scrutin du 11 avril 2021, le duo composé du Président Patrice Talon et de la Vice-présidente Mariam Chabi Talata, obtient la majorité des voix avec un pourcentage de 86%.  Quelques jours après ces résultats provisoires, la Cour Constitutionnelle a confirmé les chiffres.

Sans recours, Patrice Talon reprend la tête du Bénin pour un mandat de cinq ans, cette fois-ci en compagnie d’un Vice-Président, en la personne de Mariam Chabi Talata. C’est ce qu’il faut retenir de la proclamation définitive des résultats par la Cour Constitutionnelle. Les sept sages dirigés par Maître Joseph Djogbénou, ont déclaré conforment les chiffres annoncés par la Commission électorale nationale autonome, Cena. Patrice Athanase Guillaume Talon et Mariam Chabi Talata, sont définitivement élus respectivement aux postes de Président de la République et de Vice-présidente de la République du Bénin. Ceci fait suite au vote du dimanche 11 avril dernier qui a opposé le duo Talon-Talata aux deux autres : Djimba-Hounkpè et Kohoué-Agossa. Selon l’article 157-3 alinéa 2 de la constitution actuelle, le mandat du président en exercice prend fin le 23 mai à 00h. Ce qui implique que Patrice Talon, réélu à 86%, prête serment à la même date conformément à l’article 53 de la loi fondamentale. En outre, le président élu doit déclarer ses biens et patrimoines par écrit adressé au président de la juridiction en charge des comptes. Quelques jours avant cette proclamation définitive par la Cour Constitutionnelle, la Commission béninoise des droits de l’homme, Cbdh, a publié son rapport sur le scrutin du 11 avril. A en croire le rapport, des irrégularités et des violations ont été notées avant, pendant et après le scrutin présidentiel. Il s’agit notamment des cas de bourrage d’urnes, de corruption de membres de poste de vote et de votes multiples. La Cbdh a également relevé des ouvertures prématurées de certains centres de vote et l’absence de dispositif pour les personnes malvoyantes ou aveugles ainsi que les personnes handicapées ou à mobilité réduite et les personnes de troisième âge.

Après cette proclamation définitive par la Cour, Patrice Talon est attendu le 23 mai prochain à Porto-Novo, pour prendre son serment qui se résume à servir les intérêts supérieurs de la nation béninoise.

Bertin DOKO