Politique Nationale : Restaurer La Confiance bientôt parti politique

Politique

Après leur participation à l’élection présidentielle du 11 avril dernier et les rumeurs de la création de leur propre parti, Corentin Kohoué et Iréné Agossa se décident. Ils donnent rendez-vous pour le samedi 12 juin pour transformer leur alliance Restaurer La Confiance (RLC) en parti politique. Ils quittent définitivement leur ancien parti Les Démocrates (LD).

La ville de Bohicon est choisie pour abriter le congrès constitutif de Restaurer La Confiance. Occasion pour les deux personnalités politiques de rendre officiel leur parti.  Suspendus du parti Les Démocrates, la position de Corentin Kohoué et de Iréné Agossa ne change pas face au gouvernement de Patrice Talon. Militer dans l’opposition reste  leur crédo. Mais dans une opposition moins radicale appelée de tous les vœux du chef de file de l’opposition Paul Hounkpè du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE).

Aux sorties de l’élection présidentielle du 11 avril dernier, le duo Kohoué - Agossa avait obtenu 2% juste derrière Talon-Talata et Soumanou-Hounkpè qui ont obtenu respectivement 86% et 11% des suffrages.

Le congrès constitutif du samedi 12 juin à Bohicon constitue un acte de démission définitive du parti Les Démocrate dont deux membres influents sont en prison (Réckyath Madougou et le Professeur Joël Aïvo). Corentin Kohoué et de Iréné Agossa  seront désormais les pionniers du futur parti Restaurer La Confiance (LRC). Lors des campagnes électorales de la présidentielle, le duo avait annoncé dans son projet de société une politique contraire à celle de Patrice Talon. Hormis les chantiers de la dynamisation de l’économie, du renforcement du tissu  social et de l’amélioration du climat des affaires, Corentin Kohoué et Iréné Agossa  avaient souhaité le retour des exilés politiques et la réconciliation entre  Patrice Talon et les deux anciens présidents du Bénin Boni Yayi et Nicéphore Dieudonné Soglo.

Bertin DOKO