Organisation des élections : Les membres du conseil électoral prêtent serment

Politique

Le nouvel organe de la Commission Electorale Nationale Autonome (Cena) peut désormais commencer son travail. Les membres du conseil électoral ont prêté serment devant le président de la République et un parterre de personnalités  ce mercredi 14 juillet 2021 à Cotonou.

Ils sont au total cinq membres issus des partis politiques, du corps magistral et de la présidence. Il s’agit de Sacca Lafia de la majorité parlementaire Union Progressiste (UP), Souley Adam Abou Boukari de la minorité parlementaire Bloc Républicain (BR), Nicolas Assogba représentant les magistrats, Sanni Gounou de l’opposition et Adolphe Djima représentant le Président de la République. A cette cérémonie de prestation de serment, Edouard Ouin-Ouro,  Secrétaire général du gouvernement, a rappelé l’acte nominatif de membres en conseil des ministres du 12 mai 2021 par Décret N° 2021-229 portant nomination des membres du conseil électoral de la commission électorale nationale autonome. « Je le jure », ont déclaré à tour de rôle les membres du Conseil électoral avant que le chef de l’Etat, Patrice Talon ne les renvoie à l’exercice de leur fonction dans l’impartialité et au service de l’intérêt général. Cette prise de fonction du conseil électoral coïncidait  avec la fin du mandat du président Emmanuel Tiando et son équipe après sept ans de gestion à la tête de la Cena. Après être félicités par le président de la République, ils ont avoué n’avoir pas tout accompli puisque l’institution reste toujours perfectible. 

Attributions du Conseil électoral de la CENA

Le conseil électoral est l’un des deux organes de la commission électorale nationale autonome : la Direction Générale des élections et le Conseil électoral.  Il fonctionne comme un conseil d’administration. « Le conseil électoral essaie d’identifier les fonctions de  représentations politiques. Ça pourrait s’apparenter au conseil d’administration de la Cena puisqu’ayant en dessous des directions générales et des services. C’est un effort de séparation entre les  fonctions politiques et techniques. Ça pourrait mieux rendre compte de la professionnalisation et de la pérennisation de la Cena », a affirmé l’expert en gouvernance Joël Atayi Guèdègbé interrogé sur radio Bénin. Le conseil électoral se charge de la supervision des élections. Il veille à la bonne organisation des scrutins et à la sincérité des votes. Il adopte le règlement intérieur de la Cena, approuve le programme d’activités de la direction générale et les projets élaborés par la direction générale des élections. Pour un mandat de cinq ans, le conseil électoral de la Cena devra choisir en son sein un président conformément au code électoral qui précise ses prérogatives.

Bertin DOKO