Préfecture du Littoral : Alain Orounla parle avec les jeunes parlementaires

Politique

Le  mercredi 14 juillet 2021, le préfet du Littoral  Alain Orounla a tenu une séance avec les jeunes parlementaires de son département. L’objectif était de motiver ces jeunes dans leur mission.

Alain Orounla, l’actuel locataire de la Préfecture de Cotonou, s’est montré très émoustillé devant cette vive délégation de la jeunesse béninoise de son département. Fard Badarou, porte-parole de la  délégation, a adressé au préfet toute sa reconnaissance au nom de toute la relève parlementaire pour l’accueil qui leur a été réservé  par le préfet. Il s’en est suivi un moment d’entretien  entre le préfet et ses convives. Pendant plus de deux heures, les deux parties se sont entretenues sur deux questions principales. La première, liée au rôle et aux objectifs du parlement des jeunes du Bénin.

La deuxièmement, relative à  l’optique des jeunes parlementaires du Littoral au cours de cette troisième mandature de même  que les accords établis entre eux et la préfecture.

Entre conseils et encouragements, le préfet Orounla a félicité les jeunes pour leur sens élevé de détermination, du dynamisme, de l’esprit d’analyse, de sacrifice et de loyauté.                                                                                                                              

Il a fait des  observations sur les questions traitant de la vie sociale, des solutions adéquates, des actions concrètes forçant l’ingérence des preneurs de décisions politiques et de tout le peuple béninois sur l’importance et l’urgence de certaines problématiques liés à la société. Les jeunes parlementaires ont donc reçu un véritable bain de motivation. Son seul souhait est « la renaissance et le développement national » par de nouvelles idées, des objectives ambitieux qui transformeront les rêves d’un Bénin prospère en réalité grâce à la volonté,  l’abnégation, le travail, et la détermination. « Il faut  faire  l’impossible  pour arracher la possibilité dans l’impossibilité et ce rêve  est bel et bien possible avec l’esprit de sacrifice ,la rigueur intellectuelle et morale, des propositions utiles et efficaces , l’engagement et le service », a-t-il conseillé.

Le préfet s’est dit disponible pour apporter son aide à la relève  parlementaire  dans l’accomplissement de leur mission.

Raoul DONVIDE